top of page

Sophie 6ue le puy en velay, thérapie de couple le puy en velay,
relaxation le puy en velay,
sexologue haute loire, thérapie de couple haute loire, relaxation haute loire,
conseiller conjugal le puy en velay, conseiller conjugal haute loire,
Hypnose puy en velay, hypnose haute loire, hypnose france, hypnose auvergne, arreter de fumer, hypnotherapie le puy en velay, hypnotherapie haute loire, hypnotherapie auvergne, sophrologie le puy en velay, sophrologie haute loire, therapeute, psychologue le puy en velay, psychologue haute loire

  • Photo du rédacteursophie bakan

L'éjaculation est-elle un aboutissement ?


L'éjaculation est, pour quelques primates (oui, dont certains marchent sur deux pattes), LE symbole de virilité toute puissante. Le sperme jaillit en offrande a la partenaire, et celle-ci se gargarise de réussir à "faire jouir" l'homme. Oh ! Joie rassurante et revalorisation narcissique !

 

Parce que oui, Monsieur, votre partenaire a du mal à lâcher-prise, mais elle jubile à la vue de votre sperme, car chaque éjaculation la conforte dans cette position rassurante de "femme qui sait emmener un homme jusqu'au bout".  

L'homme éjacule donc l'homme a un orgasme...La sexualité de l'homme serait-elle si linéaire ? He bien NON ! L'un ne va pas avec l'autre de façon systématique ! Notons d'ailleurs que ce regrettable amalgame prive l’homme toute sa complexité et le réduit à quoi ? A une machine à jouir ! Diantre !

La plupart du temps, l'éjaculation et l'orgasme sont simultanés, mais en réalité, quand il y a une éjaculation il n’y a pas toujours un orgasme, et il peut y avoir orgasme sans éjaculation. Encore faut-il arrêter de penser que l'éjaculation est le point culminant de l'acte sexuel, et prendre le temps de découvrir qu'il existe d'autres horizons. Du reste, si l'éjaculation était synonyme de jouissance, pourquoi l'homme s'embarrasserait-il d'une/un partenaire alors que la masturbation suffirait à le combler ?

Car au même titre que l'acte sexuel et charnel entre deux êtres fait de chair et de sang, ne se résume pas à la pénétration, l'orgasme masculin ne saurait être réduit au jaillissement d'une cuillère à soupe de sperme.

コメント


bottom of page